Billetterie Le Sonambule : Réservez votre billet

Abonnement 19-20

  • Le Sonambule - Gignac

CARTE D’ABONNEMENT A GARDER PRECIEUSEMENT
L’édition « saison 2019/2020 » sera valable jusqu’à fin mai 2020.. Elle donne accès à tous les spectacles qui présentent un tarif abonné, hors tarifications spéciales.


CARTE SOLO : 15€
CARTE DUO : 25€


Ajouter la carte dans votre panier et bénéficiez du tarif abonné.
Vous recevrez par ailleurs un code par email qui vous permettra de bénéficier de ce tarif pendant toute la validité de votre abonnement.


N'hésitez pas à nous contacter si souci : billetterie@lesonambule.fr


EIFFEL

EIFFEL

  • Ven. 25 oct. de 21 h à 23 h 59
  • Le Sonambule - Gignac

EIFFEL – Chanson rock/France
En 2019, Eiffel sort un nouvel album. Le sixième en dix-huit ans d’activité. Dix-huit ans ! L’album de la majorité ? Ce serait un paradoxe pour un groupe qui s’est toujours situé dans la marge. Car si ce nouveau disque, comme ses prédécesseurs, est marqué par l’envie d’en découdre, il est aussi peuplé de visions récurrentes et de personnages étranges, dans un univers qui n’est pas sans rappeler Georges Orwell ou Philip K. Dick (auquel la première incarnation d’Eiffel, Oobik And The Pucks, faisait déjà référence). En 2019, Eiffel fait du rock comme certains font de la science-fiction : pour prendre plaisir à se faire peur.


Comme à l'entrainement

Comme à l'entrainement

  • Jeu. 7 nov. à 20 h 30
  • Le Sonambule - Gignac

Et si l’on regardait notre territoire et notre époque à travers le football ?
Sport collectif le plus pratiqué sur notre territoire, le football est un endroit de lien social et de production d’une identité collective. S’immerger dans cette réalité et en faire le récit, c’est tenter de raconter un peu la vie comme elle va. C’est se faire l’écho de notre monde.
Entre octobre 2018 et avril 2019, Nicolas Turon et ses complices sont allés à la rencontre de trois clubs de football d’ici : l’Entente Sportive Cœur d’Hérault à Fontès, l’École Intercommunale de Football Lodévois-Larzac à St Etienne de Gourgas et le Football Club Saint-Pargoire. Ils ont passé une semaine entière dans chacun d’entre eux, partageant avec les joueurs et les joueuses les entraînements et les matchs, la préparation dans les vestiaires et les soirées au « club-house ». Une immersion totale pour partager une passion, la force du collectif, l’adrénaline de la compétition, les joies de la camaraderie…
Nourri de toutes ces rencontres, le spectacle oscille entre galerie de portraits et causerie d’avant-match. Accompagné de deux musiciens, fidèle à un théâtre qui se fait au milieu des gens et avec leur concours, Nicolas Turon rend grâce aux apprentis footeux comme à ceux du dimanche. Une invitation à fraterniser.


Comme à l'entrainement

Comme à l'entrainement

  • Ven. 8 nov. à 20 h 30
  • Salle des fêtes - Aniane

Et si l’on regardait notre territoire et notre époque à travers le football ?
Sport collectif le plus pratiqué sur notre territoire, le football est un endroit de lien social et de production d’une identité collective. S’immerger dans cette réalité et en faire le récit, c’est tenter de raconter un peu la vie comme elle va. C’est se faire l’écho de notre monde.
Entre octobre 2018 et avril 2019, Nicolas Turon et ses complices sont allés à la rencontre de trois clubs de football d’ici : l’Entente Sportive Cœur d’Hérault à Fontès, l’École Intercommunale de Football Lodévois-Larzac à St Etienne de Gourgas et le Football Club Saint-Pargoire. Ils ont passé une semaine entière dans chacun d’entre eux, partageant avec les joueurs et les joueuses les entraînements et les matchs, la préparation dans les vestiaires et les soirées au « club-house ». Une immersion totale pour partager une passion, la force du collectif, l’adrénaline de la compétition, les joies de la camaraderie…
Nourri de toutes ces rencontres, le spectacle oscille entre galerie de portraits et causerie d’avant-match. Accompagné de deux musiciens, fidèle à un théâtre qui se fait au milieu des gens et avec leur concours, Nicolas Turon rend grâce aux apprentis footeux comme à ceux du dimanche. Une invitation à fraterniser.


Comme à l'entrainement

Comme à l'entrainement

  • Sam. 9 nov. à 20 h 30
  • Salle Max Paux - Saint-Pargoire

Et si l’on regardait notre territoire et notre époque à travers le football ?
Sport collectif le plus pratiqué sur notre territoire, le football est un endroit de lien social et de production d’une identité collective. S’immerger dans cette réalité et en faire le récit, c’est tenter de raconter un peu la vie comme elle va. C’est se faire l’écho de notre monde.
Entre octobre 2018 et avril 2019, Nicolas Turon et ses complices sont allés à la rencontre de trois clubs de football d’ici : l’Entente Sportive Cœur d’Hérault à Fontès, l’École Intercommunale de Football Lodévois-Larzac à St Etienne de Gourgas et le Football Club Saint-Pargoire. Ils ont passé une semaine entière dans chacun d’entre eux, partageant avec les joueurs et les joueuses les entraînements et les matchs, la préparation dans les vestiaires et les soirées au « club-house ». Une immersion totale pour partager une passion, la force du collectif, l’adrénaline de la compétition, les joies de la camaraderie…
Nourri de toutes ces rencontres, le spectacle oscille entre galerie de portraits et causerie d’avant-match. Accompagné de deux musiciens, fidèle à un théâtre qui se fait au milieu des gens et avec leur concours, Nicolas Turon rend grâce aux apprentis footeux comme à ceux du dimanche. Une invitation à fraterniser.


34 Tours  - Claw / H-Burns / Yaroll

34 Tours - Claw / H-Burns / Yaroll

  • Ven. 22 nov. à 20 h
  • Le Sonambule - Gignac

Vendredi 22 novembre


CLAW
Claw est une rêverie folk. Sous des atours discrètement électroniques, la mélodie pop n’est jamais loin. Les arrangements se développent savamment pour tisser une toile qui capte l’auditeur. Claw déploie une musique enveloppante, chaleureuse qui part souvent d’une guitare acoustique pour guider vers la voute céleste. CLAW a sorti son premier album en 2019 et un second est déjà en préparation.
Si vous aimez : Fink, Villagers


H-Burns
Le terreau musical sur lequel a poussé H-Burns est ce folk traditionnel américain incarné à merveille par Johny Cash. Mais loin de s’en tenir à ce sillon esthétique, tel un Neil Young français, H-Burns opère disque après disque des évolutions d’une rare élégance. Arrangements soigneux et mélodies gracieuses font le sel de son nouvel album MIDLIFE.


Yarol
D’abord guitariste fondateur et dynamiteur chez FFF dans les années 90, meilleur fleuron français du funk rock, Yarol Poupaud n’a jamais cessé d’œuvrer dans la musique depuis que ce soit au sein des groupes Mud ou Black Minou ou en devenant le directeur musical d’un certain Johnny H. Fan du rock originel, Yarol sort son premier album solo en 2019, un concentré de boogie, de heavy funk, d’hymnes fédérateurs ou des traditionnelles balades électriques.


34 Tours - LNOUR / Puppetmastaz

34 Tours - LNOUR / Puppetmastaz

  • Sam. 23 nov. à 21 h
  • Le Sonambule - Gignac

LNOUR
LNOUR est une chanteuse émergente de la scène hip-hop montpelliéraine, elle entremêle Soul et Trap autour de sa voix chaleureuse. Un mélange de chant et de rap surprenant, qui compose une musique sans barrières aux teintes funky et hiphop. Elle est accompagnée sur scène par un batteur et un pianiste/tromboniste, qui assurent un live envoûtant et énergique.
Si vous aimez : Jorja Smith, IAMDDB


Puppetmastaz
Premier « toyband » au monde, Puppetmastaz est la synthèse parfaite entre le Muppets Show et le Wu-Tang Clan. Sans céder à la tentation trop facile de la parodie, les Puppetmastaz sont d’authentiques rappeurs qui ont choisi de prendre pour avatar 5 marionnettes. 20 ans à écumer les festivals, à tout donner sous le castelet pour un moment explosivement festif, plein d’humour foutraque et de groove syncopé qui dominent les corps. Sur leur dernier album « Sweet Sugar Rush » il est question de méchants vilains, de raviolis magiques, un braquage audacieux et des bonbons, des sucreries et du miel.


Les P'tit Dimanches : La Fabrik Sonore par la Cie Alfred de la Neuche

Les P'tit Dimanches : La Fabrik Sonore par la Cie Alfred de la Neuche

  • Dim. 1er déc. à 10 h + autres horaires
  • Le Sonambule - Gignac

Conte poétique et découverte sonore - pour les moins de cinq ans


Un spectacle clownesque et poétique à destination du très jeune public.

Un grand secret enfin dévoilé ! Comment Alfred, depuis 20 ans, fabrique les instruments de son jardin sonore avec boites de conserves, cartons et bouteilles de plastique. Recyclage à tous les étages avec une merveilleuse machine entièrement "fait maison".


Distribution : Solika Nouchi et Alain Do (manipulation) – mise en scène Phil Goupillion


Les P'tit Dimanches - Atelier "danse improvisée" parents/enfants avec l'association Odette Louise

Les P'tit Dimanches - Atelier "danse improvisée" parents/enfants avec l'association Odette Louise

  • Dim. 1er déc. à 10 h + autres horaires
  • Le Sonambule - Gignac

A partir de 20 mois -


A partir de jeux, de gestes simples, de comptines ou d'histoires, chacun, enfant et adulte est invité à explorer le mouvement dansé avec Sarah Freby.


Co-plateau Lo'jo + Grèn Sémé

Co-plateau Lo'jo + Grèn Sémé

  • Ven. 6 déc. de 21 h à 23 h 59
  • Le Sonambule - Gignac

LO’JO – chanson / musique du monde


Ce [FONETIQ FLOWERS] nous rafraîchit soudainement la mémoire, car le groupe LO'JO y donne l'impression d'éclore à nouveau.


Après plus d'une quinzaine d'albums enregistrés depuis le début des années 80, des centaines de concerts sur tous les continents, des collaborations prestigieuses (Robert Plant, Tinariwen, Robert Wyatt, Archie Shepp...) et une aura que plus grand monde ne songerait à contester, le groupe angevin réécrit l’histoire. Ou presque.
Dansons donc sur une valse brinquebalante rythmée par un choeur d'enfants (« Chabalaï »), retrouvons nos amours de jeunesse avec « Fonetiq » et explorons les tréfonds de nos âmes en nous accrochant à la trompette d'Erik Truffaz (« Stranjer Than Stranjer »).


A l'image de Tom Waits ou de Nick Cave, LO'JO refuse la course contre le temps qui passe et décide d'emprunter des chemins de traverse, qui lui permettent apparemment de passer d'une vie à l'autre, sans jamais flétrir.


GREN SÉMÉ - Maloya


Grèn Sémé poursuit sa balade en apesanteur dans le village musical global entre chanson française et pop africaine, bercée par les rythmes de l’Océan Indien (maloya-séga-salegy). Avec leur album précédent “ Hors Sol”, ils avaient arrimé leur style et ancré leur présence sur la scène musicale. Plus de doutes sur la solidité de ce groupe qui fusionne allègrement chanson créole et sonorités du monde sur une base en ternaire.


Pour ce nouveau voyage et le nouvel EP « Poussière », les sonorités électro viennent ajouter de la profondeur, offrir de nouvelles perspectives aux productions tout en préservant les bases de ce groupe unique : l’amour des mots, l’agilité musicale et l’engagement face à un monde qui dérive.


THE WACKIDS - BACK TO THE 90’s

THE WACKIDS - BACK TO THE 90’s

  • Dim. 8 déc. à 17 h 30
  • Le Sonambule - Gignac

The Wackids sont les maîtres incontestés du Rock’n’Toys, des Chevaliers Jedis puisant la Force dans les jouets pour enfants. Blowmaster, Speedfinger et Bongostar sont de véritables super-héros du rock jeune public et fédèrent 3 générations autour de leurs concerts.
Pour ce nouveau spectacle, BACK TO THE 90’s, les Wackids embarquent le public dans un retour vers le passé qui ravivera la jeunesse des parents et transmettra aux enfants la culture rock de la fin du siècle dernier. Un véritable voyage sonore et visuel à l’époque où l’on écoutait la musique sur radio K7 et où l’on achetait sa chanson préférée en CD 2 titres.


- Tu as toujours voulu savoir pourquoi ton papa avait des jeans sales, troués, trop larges et les cheveux longs ?
- Tu veux comprendre pourquoi ta maman se maquillait avec du bleu sur les paupières, des chaussures compensées et des tops léopards ?
Les Wackids ont peut-être les réponses...


Le Paradoxe de Georges de Yann Frish

Le Paradoxe de Georges de Yann Frish

  • Jeu. 12 déc. de 20 h 30 à 21 h 30 + autres dates
  • Le Sonambule - Gignac

Muni de cartes à jouer, Yann Frisch enchaîne des tours stupéfiants. Mais il joint la parole à l’action et, avec sa dégaine de savant un peu barré, il illusionne tout en discourant avec fougue sur les «trucs» des magiciens, sur leurs mensonges qu’on gobe avec joie, ce qui donne encore plus de profondeur et de vertige à ses tours. Car voilà ce qui l’intéresse : le paradoxe du spectateur, qui vient voir en toute conscience quelqu'un d'autre faire semblant de réaliser l’impossible. Que vient-on chercher en fait dans un spectacle de magie? Du doute, ou au contraire cherche-t-on à se rassurer? A quel moment suspend-on forcément notre refus de croire?


Pendant une heure, les cartes vont valser, se transformer, puis disparaître définitivement pour nous laisser avec cet étrange sentiment qu’on s’est laissé troubler et émouvoir par des morceaux de carton imprimé.
Avec ses 52 partenaires de papier Yann Frisch nous plonge dans l'expérience concrète de l'émotion magique, qui n'est ni l'émotion de l'étonnement, ni celle de la surprise, mais bel et bien celle d'un bouleversement intérieur, d'un chavirement des sens, d'une intime étrangeté.


Ce projet s’inscrit dans le cadre des « Parcours Culturels en Coeur d’Hérault » associant Le Sonambule (Gignac), Résurgence – Saison des arts vivants (Lodève) et Le Sillon (Clermont l’Hérault), réalisé avec le soutien de la DRAC Occitanie – dans le cadre du CTEAC (Contrat Territorial d’Education Artistique et Culturelle) et cofinancé par le Fonds Européen agricole pour le développement rural – L’Europe investit dans les zones rurales.


Les Ogres de Barback + invités

Les Ogres de Barback + invités

  • Ven. 28 févr. à 21 h
  • Le Sonambule - Gignac

25 ANS !


Les Ogres de Barback le disent eux-mêmes, ils ont l’impression d’être montés dans un camion en 1994 et de n’en être plus descendus depuis…
Les Ogres sont le parfait exemple de ce qu’il est convenu d’appeler un « groupe de scène ». Non pas qu’ils dédaignent enregistrer des albums –leur prolifique production discographique en témoigne ! – mais parce que les frangin(e)s Burguière ont toujours estimé que leur « métier d’artisans » consiste à aller à la rencontre des gens, d’échanger avec eux à travers leur musique. Et, surtout, parce qu’ils aiment toujours autant ça, et que le plaisir qu’ils y prennent se ressent, et, donc, naturellement se transmet.


De quoi s’agit-il donc, cette fois ? La forme tiendra autant du spectacle que du concert, avec, outre les trente-cinq instruments dont ils jouent, quelques éléments de décor et, surtout, une scénographie et une mise en lumières toujours aussi travaillées. Et de vraies surprises…
La liste des morceaux est profondément renouvelée. Quoi qu’il en soit, ils défendront leur conception de la chanson française : décloisonnée et ouverte sur le monde, qu’elle se fasse « classique » ou métissée, acoustique ou électrique, clin d’oeil aux glorieux anciens ou directement en prise avec les sonorités du nouveau millénaire, poétique ou survoltée, amoureuse ou contestataire, pour les petits ou pour les grands ou pour les deux à la fois…
Voilà. Les Ogres rejoignent leur terrain de jeu favori.
Celui où l’on s’expose, où l’on partage, où l’on échange.
Celui où ils existent pleinement. Depuis 25 ans.


INNA DE YARD

INNA DE YARD

  • Mar. 7 avril 2020 à 21 h
  • Le Sonambule - Gignac

Forts du succès de leur album sorti en 2017 (« The Soul of Jamaica »), et d’une première tournée à guichet fermé en France, ils ont décidé d’enregistrer un nouvel opus, qui rassemble cette fois les titres les plus emblématiques de leur répertoire. Une improbable coïncidence au moment où l’Unesco vient justement de consacrer le reggae comme Patrimoine Mondiale de l’Humanité. Or, qui incarne mieux l’authenticité et la culture de la Jamaïque que ce collectif de légendes oubliées qui se retrouvaient déjà dans les arrières cours (les yards) dans les années 60-70 pour jouer du reggae, du ska et du du rocksteady comme ils le font aujourd’hui au sein d’Inna de yard ?


Soudé autour de quatre chanteurs principaux qui ont traversé les âges avec des fortunes différentes (Ken Boothe, Cedric Myton, Winston McAnuff et Kiddus I), INNA DE YARD rassemble aussi le trio des septuagénaires Viceroys ainsi que la jeune génération (Var, Kush, Derajah) qui cherche à perpétuer cette tradition musicale des origines. Certains invités se mêlent à ces sessions exceptionnelles, comme ici Horace Andy ou Judy Mowatt (ancienne choriste de Bob Marley).